28 Mar, 2020
mercredi, 11 mars 2020 14:50

Coronavirus en République Dominicaine : le GARR invite les autorités haïtiennes à être sur leurs gardes Spécial

Coronavirus en République Dominicaine : le GARR invite les autorités haïtiennes à être sur leurs gardes Photo : Google

Actuellement, 5 personnes dont trois étrangers et deux Dominicains sont en isolement à l’Hôpital militaire Ramon de Lara, en République Dominicaine. Les autorités attendent les résultats avant de confirmer si ces personnes sont atteintes du Covid-19. Entre temps, un touriste belge qui était sous observation avec les 5 cas suspects est décédé le 9 mars 2020 lors de son transfert au centre d’isolement.

Parallèlement, 5 cas ont déjà été confirmés sur le territoire dominicain. Il s’agit de trois Dominicains, dont un enfant de 12 ans, qui venaient tous d’Italie et deux étrangers. Selon les déclarations du ministre de la Santé publique Rafael Sánchez Cárdenas rapportées par la presse, les personnes infectées du coronavirus sont sous contrôle et la population n’a pas à s’inquiéter.

Le GARR a contacté des partenaires dominicains qui ont fait état d’une atmosphère apparemment calme même si les gens restent sur leurs gardes cherchant à éviter toute possibilité de contamination. Ils ont affirmé que le gouvernement dominicain a mis en place un système de détection et d'investigation dans les ports et aéroports et même au niveau de la frontière en vue de contrôler l’entrée et la sortie d’éventuels suspects contaminés par le Covid-19.

En Haïti, une note du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) en date du 4 mars 2020, a annoncé un renforcement de la surveillance épidémiologique pour le dépistage du COVID-19 dans les points d'entrée(PoE). D’autres mesures ont été également annoncées pour éviter l’entrée du Covid-19 sur le territoire haïtien, parmi lesquelles la mise à disposition des équipements de Protection Individuelle(EPI) dans les aéroports de Port-au-Prince et du Cap-Haïtien, dans les directions sanitaires départementales et dans les sites sentinels.

Le GARR qui fait le monitoring au niveau de la frontière haïtiano-dominicaine, constate qu’à travers les quatre points frontaliers officiels, les autorités haïtiennes via les directions départementales de la santé prennent des initiatives de concert avec des acteurs de la société civile. Toutefois, certaines paraissent plus structurées que d’autres et des centres de dépistage et de prise en charge du coronavirus ne sont pas encore visibles.

Pourtant, les communautés frontalières n’hésitent pas à exprimer de plus en plus leurs préoccupations par rapport à la propagation de la maladie. Dans les rues et dans les marchés frontaliers les gens ne parlent que du virus. Dans d’autres points frontaliers non officiels, des initiatives communautaires mettent l’accent sur les consignes pour éviter d’être infecté.

Le GARR croit qu’un système d’alerte permanente au niveau national avec un focus sur la frontière est plus que nécessaire. Il encourage les autorités sanitaires à divulguer des informations précises sur les centres de référence au cas où il y aurait un cas suspect.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le mercredi, 11 mars 2020 15:19

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle